Parité dans la presse : les chiffres clés de la discrimination

Même si la profession de journaliste se féminise, les chiffres prouvent que l’égalité entre les hommes et les femmes dans la profession n’est toujours pas une réalité.

Crédit : Axelle Bouschon

Malgré plusieurs lois favorisant la parité dans les entreprises, celle-ci n’est toujours pas respectée dans la presse française. Les rédactions ont beau se féminiser, les postes à responsabilité sont toujours occupés en majorité par des hommes.

De plus, les statuts les plus précaires, soit de pigistes ou bien de CDD, sont en majorité occupé par des femmes.

Mais surtout, l’écart de salaire entre les hommes et les femmes, à statut égal, ne faiblit pas. Une femme journaliste en contrat à durée indéterminée gagne ainsi en moyenne 300 euros de moins que son confrère lui aussi en CDI, selon l’Observatoire des métiers de la presse.

Christelle Murhula

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *