Au Journal de l’île de la Réunion, l’indépendance en danger

Publicité déguisée, propagande politique, transition numérique complexe… La journaliste et syndicaliste Véronique Hummel évoque au micro, sans langue de bois, les problèmes en cours au Journal de l’île de la Réunion.

Véronique Hummel est venue au congrès du SNJ défendre une presse libre à La Réunion. ©CB

 

Au début du mois d’octobre, Véronique Hummel a quitté la rédaction du Journal de l’île de la Réunion dans laquelle elle travaillait depuis 2005. Syndiquée dès 1982, alors qu’elle était encore étudiante à l’ESJ Lille, la quinquagénaire a défendu ses collègues pendant 13 ans en tant que secrétaire du SNJ (Syndicat National des Journalistes) de la section Réunion-Océan Indien.

Véronique Hummel a vu ce quotidien fondé en 1951 peiner à trouver un modèle économique viable, mais aussi se censurer après l’obtention d’une subvention régionale. L’indépendance de ce média n’est plus garantie et les journalistes sont amenés à jouer le rôle de communicants.

Justine Hagard et Céline Brégand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *